2.10.08

l'élève Receveur

3 commentaires:

Anonyme a dit…

bah il faut bien trouver des boucs émissaires

Observateur a dit…

Je propose quepour réaliser des économies. Il suffirait d'agender les séances du Parlement durant les très nombreuses vacances scolaires. Les très nombreux députés-enseignants seraient quittes d'engager des remplaçants au frais de l'Etat.

Anonyme a dit…

je ne comprends pas pourquoi les enseignants ont le droit de siéger au parlement et pas les fonctionnaires. Ils sont tous salariés de l'Etat et devraient avoir les mêmes droits. Par conséquent, soit ils peuvent tous siéger soit personne. Mais la situation hybride actuelle n'est pas satisfaisante