13.10.06

y fait moins le malin

12 commentaires:

céphalopode a dit…

Hééé oui... La gloire... et les emmerdes :)

Viva super-elector !

joséphine I. a dit…

Ma petite-fille a tenté de m'expliquer le fonctionnement de cette nouvelle émission dont vous êtes le co-auteur. Je n'ai pas compris grand chose à la technique mais je tiens à vous remercier: je sais utiliser une "souris", utiliser un "ascenseur" et revenir à la page précédente. C'est magnifique.
Mais surtout, c'est du "sur mesure": je peux prendre le temps qui m'est nécessaire pour vous suivre ... et vous écrire ... avec deux doigts.
Quant aux dessins, je vous adresse mes compliments.
Vous honorez Daumier, Monsieur. Bravo!

Ruedi a dit…

Ahhhhhhh l'auto-critique...... c'est quelque chose qui manque dans ces elections !!!!

Jean-Marc Fridez a dit…

A Ruedi (pour l'auto-dérision) et surtout à super élector.
A force de creuser pour chercher des arguments pertinents on fini par constituer un trou (fut-il de mémoire)!
Je constate que cela peut arriver à tout le monde, n'est-ce pas ?
L'humilité n'est-elle pas le premier signe de bon sens où d'intelligence ?
Salutations à tous.

PS : Merci pour le blog c'est super.

Graine-de-sable a dit…

- Houhou! l'intelligence ?

- Fini! Y en a un qu'a volé la constitution du trou de mémoire!

gaétane a dit…

Bravo, super-anonyme, pour ton sens de l'autodérision. Je tiens toutefois à te dire que j'ai réglé mon radio réveil sur RFJ ce jour-là (au bout de 10 secondes, j'ai su pourquoi il est toute l'année sur couleur3), et j'ai tout entendu (sachant que je n'avais pas à me lever ce jour-là, c'était un effort). Alors à part le coup du partial / impartial où on sentait un brin d'hésitation, je trouve que tu t'es exprimé avec aisance. Mais, je n'ai pas entendu Stämpf. J'ai loupé un bout?

Anonyme a dit…

Et moi quand j'ai été réveillé hier autour de 12h30 par la douce voix au timbre jurassien d'un certain timbre jurassien, j'ai cru que mon réveil déconnait et qu'il s'était auto-programmé sur RFJ, mais non c'était bien la première. Et ces "r" noblement gutturaux, cette manière toute ajoulote d'aller au bout des phrases, ce son si familier me rappelant l'ambiance des bistrots de mon adolescence, m'ont fait couler une larme de joie et confondre le lait et la damassine à mettre dans mon café.

Pour cette "madeleine de Proust", merci timbre, merci super-elector.

Un ajoulot exilé

Anonyme a dit…

y a qu'un ajoulot pour se lever à midi un jeudi...

Anonyme a dit…

ah non! c'était un vendredi! je vois que le fameux apéro du jeudi existe aussi ailleurs, et qu'il doit durer aussi longtemps qu'ici... merci aux ajoulots exilés de rester fidèles aux bonnes vieilles traditions!

Stämpf a dit…

Gaétane,
Au vu du nombre de menaces reçues depuis mercredi matin, j'ai préféré rester anonyme, et les radios ont refusées de trafiquer ma voix... Je me suis d'ailleurs rasé, teint les cheveux, je met des lentilles, et parle avec un fort accent belge... Alleï!!!

gaétane a dit…

Dans ce cas, il vaut peut-être mieux que tu restes prudemment chez toi. Tu n'auras qu'à me mailer tes listes à commissions, et on fera un tournus avec les copains pour te livrer des moyens de subsistance. Et on viendra faire la fête chez toi, comme d'hab.

L'Ajoulot exilé a dit…

Y a des gens qui bossent la nuit les gars, c'est pour ça que je me lève tard...